L’ABC DES REVÊTEMENTS DE BRIQUE ET DE PIERRE À MONTRÉAL

L’ABC DES REVÊTEMENTS DE BRIQUE ET DE PIERRE

Le parement de maçonnerie possède un rôle décoratif, bien sûr, mais il assure avant tout la protection de la structure de la maison. Il importe donc qu’il soit étanche et solide.

À Montréal, les murs de brique et de pierre se constituent principalement de deux matériaux de revêtement : la brique d’argile et la pierre calcaire. Ils sont tous deux assemblés de la même façon, soit en empilage lié par des joints de mortier et des attaches les reliant au mur structural (habituellement un mur de madriers de bois de 100 mm). Parfois, avec la brique, on peut aussi avoir un mur plein structural. C’est moins courant, car l’autre mode de construction est plus simple, et surtout plus performant au niveau climatique.

PROBLÈMES STRUCTURAUX D’UN MUR EXTÉRIEUR

La partie faible d’un mur de brique ou de pierre, à Montréal, peut justement s’expliquer par la qualité de ses joints. Souvent, le joint s’effritera avec le temps ou à cause d’une infiltration d’eau. L’assemblage s’affaiblira et l’on verra apparaître des « bosses » ou des éléments de maçonnerie disloqués. Il peut arriver que ce soit les attaches qui cèdent. On peut aussi voir des lézardes en forme d’escalier dans les joints, ce qui indique un affaiblissement du mur de fondation ou un tassement du sol. Dans les deux cas, il faut y voir immédiatement et consulter un professionnel de la construction ou un maçon compétent.

CONFIEZ LES TRAVAUX À DEs EXPERTS MAÇONS

Il n’est pas fréquent qu’un mur doive être démonté complètement. Grâce au format relativement petit des éléments de maçonnerie (donc offrant une certaine flexibilité), il est la plupart du temps possible de ne retoucher que la partie qui pose problème. Malheureusement, il existe de nombreux « entrepreneurs » qui s’improvisent spécialistes en travaux de maçonnerie. Ces amateurs peu scrupuleux s’attaquent la plupart du temps aux joints des murs de brique. Il est très fréquent de les voir vider des joints inutilement.

Les assemblages à joints creux offrent un bel effet lorsque le soleil s’y accroche et il est attristant de les voir disparaître peu à peu. De plus, ces réparations sauvages sont souvent faites sur des parties de façade seulement, ce qui se solde tout aussi souvent par un désastre esthétique. La qualité du mortier de remplacement est également très importante. Il faut privilégier un mortier avec de la chaux plutôt qu’un mortier plus « riche » en ciment. Ainsi, les joints demeureront plus souples.

Quant au nettoyage, la prudence est de mise, car, si le résultat est spectaculaire à première vue, un travail non professionnel causera des dommages importants à la maçonnerie en attaquant sa surface cuite et durcie. En devenant ainsi plus poreux, le mur sera plus sensible aux cycles de gel-dégel, ce qui accélérera sa détérioration.

Le travail de maçonnerie devrait être fait par des maçons compétents. Pour établir avec précision la portée des travaux à réaliser, n’hésitez pas à nous contacter. Notre expertise vous fera souvent épargner beaucoup plus en limitant l’intervention aux seules actions nécessaires.

CONFIEZ LES TRAVAUX À DEs EXPERTS MAÇONS

L’efflorescence est un phénomène récurrent en maçonnerie. Malgré son caractère peu esthétique, elle a un avantage important : elle nous parle. L’efflorescence, c’est un dépôt en surface du parement des sels minéraux contenus dans les matériaux (brique, mortier, etc.). Il est dû à la migration de l’eau à travers ces éléments.

Ce phénomène est normal dans un bâtiment neuf et ira en s’estompant avec les années. Cependant, il peut persister si des exfiltrations d’air dans les murs à cavité continuent à se manifester ou si des quantités importantes d’eau s’infiltrent dans l’arrière-mur. Si la condition persiste, il faut faire appel à un entrepreneur maçon certifié, qui saura comment expertiser le bâtiment et mieux comprendre la problématique.