La maçonnerie en 2018

Saviez-vous que les revêtements de briques et de pierres qui agrémentent avec panache nos bâtiments patrimoniaux montréalais doivent pratiquement tous être réhabilités? C'est l'un des multiples problèmes affectant le domaine de la maçonnerie, d'autant plus que la main-d'oeuvre est insuffisante.

Depuis 15 ans, la restauration d'anciens bâtiments est en forte demande. L'entreprise Maçonnerie Gratton division Maçonnerie Bouillon réhabilite plus de 500 bâtiments chaque année et reste très sollicitée.

"Tout ce qui était construit à compter des années 1920 et 1950 doit être réparé, de sorte que la restauration devient pratiquement un nouveau métier pour les maçons. Or, la maçonnerie pour les édifices neufs occupe la majeure portion de l'apprentissage au détriment de la réfection. Les écoles de formation professionnelle doivent outiller les étudiants adéquatement, ce qui est actuellement assuré par les entreprises comme la nôtre", explique Tommy Bouillon, propriétaire-fondateur de Maçonnerie Gratton et administrateur au conseil d'administration de l'Association des entrepreneurs en maçonnerie du Québec (AEMQ).

Lorsqu'il faut réhabiliter les revêtements en briques ou en pierres, le travail de maçonnerie est encore plus périlleux.

"À Montréal, il faut composer avec toutes les contraintes possibles et imaginables pour installer un échafaudage (lampadaires, arbres, arrêts d'autobus, parcomètres, escaliers, viaducs et fils électriques à haute tension). À cela s'ajoutent la poussière, le poids des matériaux et le travail majoritairement effectué en hauteur puisque; les chariots élévateurs très encombrants ne sont pas toujours utilisables. Les maçons sont donc devenus des perles rares", expose M. Bouillon.

Selon lui, des murs de brique tombent chaque semaine à Montréal même si les inspecteurs de la Ville vérifient l'état des immeubles et même si la Loi 122 oblige les propriétaires d'immeubles de plus de quatre étages à faire inspecter la façade de leur bâtiment à compter du 10e anniversaire de leur construction.

El Jamaï, Y. (6 juin, 2018). La maçonnerie en 2018. Hebdo IDS/Verdun. http://www.lamediatheque.tc/wp-content/uploads/html/IS_20180606/#p=23